L'Arlington Independent School District facilite l'accès à l'apprentissage

Problématique

L'AISD s'efforçait d'utiliser la technologie dans le cadre de sa stratégie, mais la collaboration restait problématique. Le partage d'informations impliquait de nombreux échanges d'e-mails contenant des pièces jointes dans différentes versions de Microsoft Word. L'accès aux documents et leur partage en classe réduisaient le temps précieux consacré à l'enseignement. Le district a également dû s'atteler au défi que constitue l'intégration véritable de la technologie à l'enseignement et à l'apprentissage. Dans les écoles, on trouvait des PC et des Mac dans les salles d'informatique, ainsi que des netbooks, des iPad et des ordinateurs portables dans les classes, mais les programmes n'incluaient pas les appareils ni la technologie dans l'apprentissage. Il y a deux ans, les résidents d'Arlington ont approuvé une taxe qui permettrait d'intégrer davantage d'équipements technologiques aux écoles locales, principalement par la mise à disposition d'un plus grand nombre d'appareils dans les salles de classe pour les élèves et les enseignants. L'AISD a utilisé les fonds nouvellement levés pour créer une norme minimale d'accès à la technologie dans chaque classe, en privilégiant l'ajout d'appareils utilisables quotidiennement par les élèves.

"Grâce à Google, nous pouvons réellement modifier et redéfinir [l'enseignement et l'apprentissage], car les outils proposés permettent le partage de documents, l'ajout de commentaires et la collaboration entre plusieurs groupes. Nous disposons à présent de stratégies et d'outils concrets pour atteindre nos objectifs."

Barry Fox, Directeur des technologies pédagogiques

Solution

L'AISD a choisi les Chromebooks pour les classes du primaire au lycée en raison de leur faible coût, de leur facilité d'utilisation, de la durée de vie de la batterie et de leur capacité à répondre aux besoins des élèves dans toutes les écoles et dans toutes les classes. À la suite de leur mise en place, les enseignants ont adopté G Suite pour l'éducation. Au départ, certains utilisaient Google dans leurs classes, et les administrateurs ont rapidement remarqué son efficacité et sa facilité d'utilisation. À présent, G Suite pour l'éducation est utilisé à tous les échelons, notamment en raison de sa simplicité. "Les enseignants peuvent partager instantanément des documents avec les élèves grâce à des liens directs et à Google Classroom", explique Barry Fox, directeur des technologies pédagogiques de l'AISD. "Les élèves rejoignent le projet, créent et travaillent en petits groupes. La collaboration entre eux a considérablement augmenté." "Sur une semaine donnée au cours de l'année scolaire, 50 à 80 000 documents Google sont créés", raconte Jim Holland, spécialiste des technologies pédagogiques de l'AISD. "Google est devenu une attente. Tous les utilisateurs, qu'ils soient élèves, administrateurs ou enseignants, sont censés connaître leur identifiant Google, car tellement de choses sont liées à la plate-forme."

Merci de vous être inscrit !

Parlez-nous de vos centres d'intérêt.